Lac des Vernes

Le projet

Le Lac des Vernes est un bassin de rétention des eaux de pluies de Meyrin. Ce lac a pour fonction de réguler les crues du Nant-d'Avril. Il a été inauguré le 10 juin 2017.

 

Maillon final d'un projet d'ampleur

Le Lac des Vernes est lié à deux autres projets.

  • Le premier est la "mise en séparatif" des collecteurs d'eaux. Afin de décharger les stations d'épurations, l' eau (claire) de pluie doit être séparée des eaux usées, conformément à la législation fédérale et cantonale (voir la loi sur les eaux, L 2 05). Des canalisations spécifiques à la récolte de l'eau de pluie sont donc construites. Une fois reliée à la "galerie de décharge", cette mise en séparatif sera totalement achevée.
  • Le deuxième projet est la "galerie de décharge". Il s'agit d'une canalisation de grande taille récoltant l'eau de pluie en provenance des collecteurs. Ce projet est en cours de réalisation.
  • Enfin, la galerie de décharge achemine l'eau de pluie vers le futur Lac des Vernes, troisième et dernier projet.

 

Un lieu propice aux loisirs

Le Lac des Vernes agrémentera la riche palette de loisirs à Meyrin. Les atouts de ce lac sont nombreux:

  • Loisirs: on pourra se promener sur des cheminements aux abords du lac et profiter de ses aires de détente. Des pontons, des points d'observation ainsi qu'un parcours didactique et pédagogique régaleront les curieux (écoles, associations, etc.). Il ne sera par contre pas possible de se baigner dans le lac. Ses rives seront sécurisées par la végétation environnante.
  • Paysage: la végétation sera riche en couleurs et en espèces, offrant un agréable point de vue aux riverains et aux flâneurs. Pour plus de naturel, les rives du lac seront courbées.
  • Écologie: la récolte séparée de l'eau de pluie évitera de surcharger les stations d'épuration. De plus, la régulation des crues du Nant-d'Avril limitera l'érosion de ce ruisseau. Enfin, le milieu naturel du lac sera de grande qualité grâce à la petite faune des étangs. L'acheminement de l'eau de pluie sera traité contre la pollution. Durant la construction, la terre sera réutilisée le plus possible afin de limiter les transports sur un autre site.

 

Ci-dessus, le plan provisoire du Lac des Vernes, bordé sur sa partie supérieure par l'avenue Louis-Rendu. En bas à gauche du lac se trouve le Centre sportif municipal. Cliquer dessus pour agrandir le pla

Historique

  • Juin 1998: le Conseil municipal vote la construction du Lac des Vernes
  • 1999-2000: les négociations pour l'acquisition des terrains n'aboutissent pas. Le Conseil municipal demande alors d'étudier des solutions alternatives.
  • Décembre 2001: le Conseil municipal renonce au projet de 1998 (Lac des Vernes). Il lui préfère une solution alternative: un "Canal végétalisé" traversant le Centre sportif municipal parallèlement au Nant-d'Avril.
  • Novembre 2002: une initiative, demandant la construction du Lac des Vernes (version 1998), est lancée.
  • Décembre 2002: le Conseil municipal vote la construction du Canal végétalisé (version 2001).
  • Janvier 2003: un référendum aboutit (contre le Canal végétalisé).
  • Mars 2003: des solutions de compromis sont proposées aux parties prenantes.
  • Mai 2003: le Conseil municipal propose d'étudier un contre-projet à l'initiative.
  • Juin 2003: le Conseil municipal annule le crédit pour le Canal végétalisé. Par conséquent, le référendum n'a plus d'objet.
  • Janvier 2004: le Conseil municipal vote le contre-projet. Par conséquent, la population meyrinoise a le choix entre l'initiative (Lac des Vernes) et le contre-projet.
  • Juin 2004: la population vote le Lac des Vernes.

En un coup d'oeil...

 

  • Emplacement
  • Surface: env. 2,5 hectares
  • Profondeur maximale: 2,5 mètres
  • Volume d'eau: 25'000 mètres cube
  • Coût: CHF 8,6 millions