Patrimoine artistique et Fonds d'art contemporain

Patrimoine artistique et Fonds d'art contemporain

La commune de Meyrin possède un patrimoine artistique qui est non seulement nourri par les acquisitions du Fonds d’art contemporain, mais aussi par celles du Conseil administratif. Gérer ce patrimoine, instaurer une circulation des œuvres, sont du ressort du service. Un travail de promotion des œuvres et de sensibilisation aux arts plastiques est effectué auprès de la population par le biais d'expositions ou par celui d'articles dans le journal communal (Meyrin Ensemble).

Le Fonds d'art contemporain de Meyrin a été créé il y a plus de vingt ans (nommé alors Fonds de décoration) dans le but de mettre en valeur le site urbain de la ville de Meyrin et de contribuer à la qualité artistique des édifices publics. Le FACM poursuit régulièrement son travail par le biais d’une Commission consultative composée d’artistes, de membres du conseil municipal et du conseil administratif. La responsable du service de la culture organise les rencontres de la commission, assure leur suivi et amène les sujets à traiter. 

Toutes les activités du Fonds d'art contemporain sont désormais visibles sur le site du service de la culture - www.meyrinculture.ch

Réalisations récentes

L'ENFANCE DU PLI de Gilles Brusset - École des Boudines - 2016

S'inspirant du land art, L'enfance du pli est une œuvre dans le paysage, une sculpture couchée au sol s'inspirant du relief des montagnes environnantes, ayant la courbe de niveau pour langage et réalisée avec les matériaux du site de Meyrin-Parc, l’enrobé bitumineux, l’aluminium et le gazon. L'œuvre évoque un grand jardin dans une sculpture, objet vivant dans lequel les écoliers et les habitants meyrinois seront invités à évoluer.

ICI-AILLEURS de Jean-Pierre Brazs, une œuvre-parcours pour le Bicentenaire de Meyrin - 2016

Une œuvre parcours, une œuvre diffuse, une œuvre dynamique. Une œuvre qui accompagne le mouvement des citoyens se déplaçant dans l’espace public. Elle utilise en les détournant les codes visuels de la signalétique urbaine, elle décline graphiquement ICI et AILLEURS à travers un parcours piétonnier conduisant de l’ancien village de Meyrin au nouveau centre-ville. Un parcours qui emmène et déroute à la fois, d'ICI vers un AILLEURS réinventé.

RÉFLEXIONS de Ursula MUMENTHALER - École des Boudines - 2015

Réflexions de Ursula MUMENTHALER propose une relecture de l'espace, une mise en scène des qualités architecturales de l'école des Boudines.

«Le jaune est la couleur de la lumière; j'ajoute de la lumière là où il y en a déjà, elle devient ainsi présence matérielle, lumineuse; elle irradie...»  Ursula Mumenthaler

L'école des Boudines est un bâtiment protégé, qui fait partie de l'ensemble Meyrin-Parc construit au début des années 1960, représentant typique du courant moderne architectural alors en vogue à Genève.
L'esthétique minimaliste du projet de Ursula Mumenthaler s'inscrit dans ce même courant et invite le spectateur à prendre le temps «d'ouvrir l'enveloppe» du bâtiment dans lequel il se trouve.

Le Scrabble de Jérémie Gindre - Patinoire des Vergers - 2013

La patinoire des Vergers est posée tel un cube de glace à l’entrée du centre sportif. L’intérieur tout de bois et de béton brut plonge le visiteur dans un univers nordique, alors qu’une baie vitrée offre un magnifique panorama sur le Jura. Après quelques mois d’utilisation, les clubs s’entraînant à la patinoire ont interpellé le Fonds d'art contemporain de Meyrin (FACM) afin de faire intervenir des artistes sur un des murs de béton.
Répondant à l’appel à candidatures lancé par le (FACM), près d’une centaine de candidats ont manifesté leur désir de participer au concours.  Parmi ceux-ci 6 candidats ont été choisis pour présenter un projet. Le jury composé a choisi le Scrabble de Jérémie Gindre.

«Aussi incongrue que soit la présence d’un jeu de scrabble dans une patinoire, elle renvoie à la diversité des pratiques réunies ici : matchs de hockey, entraînements artistiques, patinage du dimanche, etc. Ce grand écart entre divertissement et discipline de haut niveau trouve un écho dans cette combinaison d’un jeu domestique, calme et cérébral, avec les activités de la patinoire, intenses et physiques.» Jérémie Gindre

Le vernissage de cette œuvre a eu lieu à l’occasion de la fête de la glace le dimanche 3 novembre à 14h00.

ARTère, parcours artistique sur un chantier public - 2011 (link is external)

Afin de permettre au public une approche originale du chantier de l’assainissement des eaux de la commune et de susciter des réflexions nouvelles sur les problématiques soulevées par les travaux, le Fonds d’art contemporain a proposé à 8 artistes d’intervenir sur le parcours du chantier situé essentiellement sur la rue de la Prulay.

Les artistes suivants ont été invités:
• Les Frères Chapuisat
• Luc Mattenberger
• Julia Sorensen et Pierre-Louis Chantre
• Jean Stern
• Ursula Mummenthaler 
• Christoph Kobler
• Michèle Lechevalier
• Céline-Éléonore Froidevaux

L’exposition s’est déroulée du 11 mai au 11 septembre 2011.

Le Point d’interrogation au Jardin des Disparus - 2010/2011 (link is external)

En 2010, d’entente avec l’Association du Jardin des disparus, le Fonds d’art contemporain de la Commune de Meyrin a invité huit artistes à penser l’aménagement du jardin mis à disposition de l’association devenu lieu de mémoire en l’honneur des personnes disparues.  
Le projet Point d’interrogation de Madame Anne Blanchet a été choisi à l’unanimité du jury. Il a, par sa simplicité et par la lisibilité de son message, conquis tous les suffrages. Ce projet consiste en un grand point d’interrogation - immense banc public - dessiné sur l’herbe du jardin.
   
L'installation de Madame Blanchet a été inaugurée à l'occasion du 10e anniversaire de l'Association du Jardin des disparus en octobre 2010; une fois l'aménagement paysager terminé, un vernissage a eu lieu en juin 2011.